L'ESCABOT BIARNAIS

DE POUNTAC

L'Escabot_biarne%CC%81s_de_Pountac_edite

L’Escabot (ou groupe) de l’institut béarnais et gascon, qui comporte, à Pontacq, une quinzaine de membres se réunissant le vendredi soir, à 18 heures, à la Maison Rey, pour parler la langue béarnaise, écouter des textes, dialoguer et même écrire des textes, présentait, devant des élus, des amis, devant Christian Coustalat, membre de l’institut béarnais et gascon, un livre écrit en langue béarnaise «Escriuts Biarnés de l’Arribère-Ousse» ou «Écrits béarnais des rives de l’Ousse». Cet ouvrage comporte deux parties ; dans la première, on peut découvrir des textes écrits par des auteurs anciens : Vincent de Bataille (1799-1872), Jean-Baptiste Bégarie (1892-1915), Jean Bouzet (1892-1954), Jean Tucat (1870-1961), Joseph Courriades, Jean Saint-Pé, Clotilde Lamazou-Betbeder (1906-2008) ; dans la deuxième, on peut lire des textes écrits par des auteurs actuels, Albert Birou, Pierre Bouzet, Jean Coste, Denis Garuet, Pierre Lagarrue. Certains d’entre eux et l’abbé Justin Laban, qui anime le groupe pontacquais, lurent des passages poétiques ou drôles. À la fin, Bernard Poublan, responsable de la culture à la CCOG et représentant son président Alain Nouguez, fit l’éloge, en béarnais s’il vous plaît, des personnes apprenant cette langue à Pontacq et leur souhaita pleine réussite.

Pontacq: l’Escabot intègre Patrimoine en Ribère-Ousse

L’Escabot est un groupe qui apprend la langue béarnaise tous les vendredis à la Maison Rey.

Les adhérents de Patrimoine en Ribère-Ousse ont décidé, au cours de leur réunion du jeudi 26 janvier, d’accepter, comme une section de leur association, L’Escabot ou groupe de personnes dirigé par l’abbé Justin Laban et Pierre Lagarrue apprenant la langue béarnaise et se réunissant le vendredi à la Maison Rey. Cette langue fait aussi partie du patrimoine.

"Un monument du béarnais revisité"

IMG_5949.jpg

La République des Pyrénées, dans son édition du 03 mars 2020, annonce la parution d'une édition revisitée du Dictionnaire de Simin Palay dont la dernière édition, Edition du CNRS, datait de 1990. C'est donc aujourd'hui Reclams  et le Congrés permanent de la lenga occitana qui nous proposent, en deux tomes et édition de luxe cette somme indispensable pour tous les amoureux de la langue du pays.

Prix annoncé : 150 euros.

Fidèle à une tradition recommandée par un illustre et royal ancêtre, le groupe des béarnisants de Pontacq se sont retrouvés pour goûter à la recette de la poule au pot.

Une cuisine en plein air a été dressée au pied de la maison Rey et un repas typiquement béarnais a été concocté par la cuisinière, Solange, avec Jean en aide-marmiton et tous les autres membres en aides bénévoles. Même les volatiles étaient pontacquaises puisqu'elles provenaient de l'élevage privé de Pierrot. Chacun a ainsi mis la main à la pâte soit en apportant une contribution en produit local soit en confirmant le plaisir gustatif de partager quasiment en famille un repas traditionnel béarnais confectionné dans l'improvisation du moment.

La soirée se termina par la visite de Didier Larazabal, maire de Pontacq, qui a tenu à partager ce moment convivial et témoigner ainsi de l'attention qu'il portait à ce groupe qui œuvre pour préserver la langue du pays.

L'Escabot_biarne%CC%81s_de_Pountac_edite